L'hygiène

Les raisons de l'apparition d'un écoulement avec une odeur désagréable après la menstruation

Pin
Send
Share
Send
Send


La menstruation mensuelle est accompagnée de nombreux symptômes. L'un d'eux - une odeur désagréable après la menstruation. Ce n'est pas un problème, mais seulement une conséquence des processus pathologiques en cours. Identifier indépendamment la cause ne fonctionnera pas. Sans l'aide d'un médecin, dans ce cas, cela ne suffit pas.

Provoque une odeur désagréable de la décharge

Cette odeur atypique peut être due à des troubles hormonaux, à une carence en vitamines, à une immunité faible, mais les inflammations et les infections des organes génitaux sont considérées comme les principaux provocateurs. Soulignez les maladies qui causent l’apparition d’un symptôme désagréable:

  1. Violation de la microflore vaginale, qui protège les organes génitaux des agents pathogènes et contribue à leur purification. Lors du changement de composition et de problèmes de microflore, les bactéries pathogènes pénètrent librement dans le vagin, ce qui entraîne une infection du corps par des champignons. Les pathologies courantes causées par la microflore pathogène comprennent la candidose vaginale et la vaginose bactérienne souvent récurrente.
  2. Processus inflammatoires. Peut affecter les organes externes et internes du système reproducteur. La colpite et la vulvite sont dues à l'accumulation de sécrétions agissant de manière irritante sur les muqueuses du vagin. Ces phénomènes provoquent des traumatismes, une infection latente du corps, des maladies du système urinaire et du tractus gastro-intestinal.
  3. Infections sexuellement transmissibles. La cause la plus courante d'odeur pourrie du vagin est la trichomonase, la chlamydia, la mycoplasmose, l'uréeplasmose. Presque toutes les maladies sont asymptomatiques. Détecter leurs symptômes n'est possible qu'avec des exacerbations.

La cervicite (inflammation du col de l'utérus), la prolifération de l'endomètre de l'utérus (endrométriose) et les tumeurs malignes font partie des causes moins fréquentes d'un «goût» spécifique.

Quelle que soit son origine, une odeur désagréable après la menstruation est un signe de mauvaise santé. Ceci est une conséquence de la décomposition, de la décomposition et d'un flux menstruel anormal.

Si la décharge a une odeur occasionnelle et n’a pas une odeur forte et prononcée, vous devez faire attention à l’hygiène intime. La cause de ce phénomène déplaisant est la négligence de règles simples: lavage irrégulier, changement de produits d’hygiène et de sous-vêtements.

Si une femme prend soin d'elle-même, mais que l'odeur après la menstruation ne disparaît pas et devient obsédante, nausée, cela indique la présence de pathologies graves dans la région génitale.

Parfois, une femme peut observer une odeur désagréable pendant ses règles, il est donc utile de lire des informations supplémentaires à ce sujet.

Symptômes pouvant déranger une femme

Le sang menstruel a son odeur spécifique, mais chez une femme en bonne santé, il a un caractère subtil et ne provoque pas d'aversion. Dans des conditions atypiques (pathologiques), les écoulements après la menstruation peuvent avoir une odeur différente. Cela dépend du type de bactéries qui se multiplient dans le vagin.

Pendant le muguet, il y a un écoulement, une odeur aigre, avec des troubles hormonaux - vinaigre. Si une vaginose bactérienne est diagnostiquée, la femme ressent une odeur de poisson obsessionnelle à la sortie.

La puanteur putride et pourrie est un symptôme de maladies infectieuses. L'odeur de l'acétone après la menstruation indique un diabète sucré, des troubles du système endocrinien et urogénital.

Vous ne devriez pas évaluer votre état, mais vous concentrer uniquement sur l'odeur de décharge après la menstruation. Dans de rares cas, il s'agit d'un symptôme indépendant. Le plus souvent, c'est l'un des signes de la présence d'une pathologie. En plus de l'odeur fétide dans la région intime, il existe une faiblesse générale, des douleurs dans l'abdomen et dans le bas du dos, des brûlures et des démangeaisons dans le vagin, de l'irritabilité. Avec la détérioration de l'état, l'abondance, la consistance et la couleur du flux menstruel changent. Les symptômes les plus typiques et l'odeur la plus expressive dans la zone intime après la menstruation, plus la maladie est dangereuse et progresse dans le corps.

Les pathologies gynécologiques présentent de nombreux symptômes similaires. Une personne qui est loin de la médecine, il est impossible d'identifier la cause des phénomènes qui se produisent. Sur le diagnostic et les méthodes de traitement ne peuvent être trouvés qu'après une visite chez le médecin et avoir passé les tests nécessaires.

Une attention particulière devrait être portée aux rejets ayant une odeur d'ammoniac, car dans presque tous les cas, ils sont considérés comme pathologiques. Lisez plus d'informations dans un article séparé sur notre site Web.

Traitement de la maladie qui a causé l'odeur

Pour éliminer le "goût" atypique, il n'est pas recommandé d'abuser des douches et des remèdes populaires. Dans ce cas, ces méthodes sont inefficaces et dangereuses. Sans médecin, le problème ne peut pas être résolu. La première chose que fait le spécialiste est d'identifier l'origine de l'odeur. Après cela, un plan de mesures thérapeutiques est élaboré et les rendez-vous nécessaires sont pris.

Les tactiques de traitement des pathologies gynécologiques sont à peu près les mêmes. La différence réside dans la consommation de drogues. La méthode la plus efficace pour éliminer les odeurs désagréables de décharge après la menstruation est la pharmacothérapie, qui comprend des agents antimicrobiens, antibactériens et antiseptiques:

  1. Lors du diagnostic de toute maladie du système reproducteur, il est très important de renforcer et de maintenir le système immunitaire. Pour ce faire, prescrire des médicaments Polyoxidonium, Immunal, Derinat, Ribomunil.
  2. Fluomizin, Clindacin, Ginoflor, Lactobacterin et Bifidumbacterin aident à nettoyer la microflore.
  3. Les maladies sexuellement transmissibles sont traitées avec des antibiotiques: Unidox Solutab, Neo-Penotran Forte, Doxycycline, Ciprofloxacin.

Pour guérir la maladie et oublier l’odeur désagréable, vous devez suivre les recommandations d’un spécialiste. Cela s'applique non seulement à la prise de médicaments. Cesser de fumer et de boire de l'alcool, suivre le régime, les règles d'hygiène personnelle et consulter régulièrement un gynécologue.

Même si, après la menstruation, des pertes nauséabondes sont observées de manière irrégulière et qu’il n’ya pas de malaise particulier, il est nécessaire de consulter un médecin. Ne gagnez pas de temps au détriment de la santé.

Décharge dans les limites normales

Même les jours ordinaires, lorsqu'une femme n'a pas ses règles, il y a écoulement vaginal. Ils contiennent du mucus, qui est produit par le col utérin. Leur intensité dépend de la période du cycle. Si une femme va bien et qu'il n'y a pas de pathologies, il n'y a pas d'odeur de décharge.

Si nous parlons de jours critiques, la répartition est plus précise. L'odeur du flux menstruel par rapport à l'habituel plus distinct, mais vous ne pouvez pas l'appeler dégoûtant. Si quelque chose change, cela se remarque immédiatement. La même chose peut être dite à propos de l'odeur du vagin après la menstruation. Il y a beaucoup de raisons qui provoquent de tels changements. Et ils sont tous très sérieux.

La menstruation est un processus naturel qui se répète régulièrement. Il se produit dans les organes reproducteurs de la femme et permet à la femme de tomber enceinte.

Dans certains cas, le flux sanguin pendant la menstruation dure plus longtemps que la période prescrite et peut entraîner des frottis de couleur brune. Cette période dure toute la semaine et beaucoup plus longtemps.

Dans cette situation, le sang menstruel stagne dans les plis de la peau de la région vaginale. C'est un merveilleux milieu nutritif qui exerce un effet bénéfique sur la reproduction de la microflore permanente en acquérant en partie des propriétés pathogènes.

En conséquence, un déséquilibre apparaît, contribuant à l'apparition d'une odeur désagréable, qui est particulièrement prononcée les jours de la menstruation.

Non-respect des règles d'hygiène

Il est très important pour une femme de garder ses organes génitaux propres. Cependant, tous ne sont pas responsables de cela. La propreté des organes génitaux est particulièrement importante pendant la menstruation, car sinon l'odeur sera ressentie par d'autres.

Quelle que soit l'intensité, le volume de décharge, une femme doit adhérer à l'hygiène chaque jour. Vous ne pouvez pas acheter et utiliser de grands tampons, tampons uniquement dans l'intention de les changer moins souvent. Juste dans de tels cas, décharge et puanteur, car les matériaux de la doublure accumulent du mucus et du sang. Ils chauffent et par conséquent commencent à se décomposer. Dans le même temps, peu importe la quantité de ces sécrétions.

Il arrive que la décharge s'attarde dans le vagin. Cela est possible lorsque les règles ne sont pas abondantes mais longues (derniers jours). Si une femme néglige régulièrement la pureté pendant la menstruation, cela peut causer de gros problèmes. Il y a de gros problèmes avec les organes reproducteurs internes, les muqueuses, la peau.

Maladies associées à la sphère sexuelle

Il y a des cas où la menstruation a une odeur désagréable et cela est dû à une sorte de pathologie. Dans ce cas, les odeurs nauséabondes sont un signe de maladie. C'est mauvais. D'autres symptômes apparaissent qui peuvent être utilisés pour déterminer la maladie elle-même.

Très souvent, une femme peut avoir une inflammation du vagin. Elle peut être causée par divers microorganismes, pas nécessairement transmis sexuellement.

Pourquoi les odeurs augmentent-elles pendant la menstruation? L’augmentation de l’odeur peut être due au fait que le système immunitaire se détériore au cours du cycle menstruel. La deuxième explication est que le sang devient à ce moment un milieu approprié pour développer des agents pathogènes.

Violation de la microflore vaginale

Si une femme est en bonne santé, alors dans son vagin, à savoir dans la cavité interne, a sa propre microflore et ses divers représentants. Ils y vivent tout le temps, mais ils n’ont aucune influence négative. Ils aident le corps à s'auto-nettoyer.

Par exemple, les lactobacilles produisent de l'acide lactique. Il ne permet pas aux agents pathogènes d'entrer dans le canal cervical de l'utérus.

Si leur nombre diminue, les microbes pathogènes qui vivent sur la muqueuse peuvent augmenter leur nombre. Et cela provoquera une maladie infectieuse. Ces pathologies incluent la candidose.

Lorsque la population de microflore pathogène augmente, très souvent, une odeur spécifique est détectée dans le vagin après la menstruation. Il devient plus fort non seulement pendant la menstruation, mais aussi après.

Il y a beaucoup de maladies sexuellement transmissibles et à cause desquelles la décharge dégage une odeur désagréable. Les plus communs sont:

Ces pathologies présentent certains symptômes qui sont également largement connus. Dans ces maladies, on remarque des douleurs spécifiques et une odeur de pourriture. Il est nécessaire de demander l'aide d'un spécialiste.

Manifestations pathologiques

La candidose est une maladie bien connue, on l'appelle aussi le muguet. Les champignons ressemblant à des levures, qui appartiennent au genre Candida, provoquent l'apparition de la maladie. Ils affectent le col. Le muguet a pour caractéristique principale - une odeur acidulée et désagréable. Il apparaît non seulement pendant la menstruation, mais aussi après. Comment le champignon pénètre-t-il dans les organes génitaux féminins? Si une femme est mal lavée, le champignon peut sortir des intestins, ainsi qu'en cas de contact avec les patients ou leurs affaires. La maladie se développe rapidement quand une femme a un déséquilibre hormonal, un corps faible et ses défenses incapables de faire face. Quant au déséquilibre hormonal, il survient lors d’une utilisation prolongée de contraceptifs oraux. Le muguet peut encore se produire si une femme prend des agents antibactériens pendant une longue période sans aucun contrôle.

Avec la candidose, il y a d'autres signes:

  • les écoulements après la menstruation ressemblent aux flocons de fromage, ont une odeur particulière, dans certains cas, ils peuvent avoir une couleur verte,
  • organes génitaux en dehors des démangeaisons, les démangeaisons se renforcent dans l'après-midi,
  • en urinant, une femme ressent une sensation de brûlure
  • dans le vagin et sur les lèvres génitales, on observe une floraison blanche.

Lorsque le vagin d'une femme est en bonne santé, il contient un certain ensemble et un certain nombre de bactéries, sans lesquelles l'équilibre correct de la microflore est impossible. Mais lorsque, pour une raison quelconque, un déséquilibre se produit, c’est-à-dire certains micro-organismes deviennent plus que d'autres, la gynécologie diagnostique la vaginose bactérienne. Pour dire que la maladie est très grave, ce serait une erreur - bien sûr, seulement si vous consultez un spécialiste à temps et restaurez l'équilibre bactérien.

Mais la vaginose bactérienne peut causer beaucoup de problèmes. L'un d'eux est une odeur désagréable pendant la menstruation.

Si le contact sexuel n'était pas protégé, il est possible de contracter Trichomonas. Une telle maladie infectieuse s'accompagne d'une odeur spécifique pendant les règles et de sécrétions mousseuses provenant des organes génitaux.

Il est nécessaire de traiter cette maladie vénérienne dès que possible afin d'éviter des complications supplémentaires.

Mesures de diagnostic

Chaque femme a son odeur particulière, y compris celle du vagin. Avec l’apparition de la menstruation, cette odeur change légèrement, mais si tout va bien pour la santé, elle ne devrait pas être dure, désagréable.

Si une femme a une odeur désagréable pendant la menstruation, une attention particulière doit être portée à la présence de démangeaisons, d'irritations et de malaises aux organes génitaux.

S'il y a au moins un symptôme, nous pouvons parler en toute sécurité de la présence d'une pathologie. Dans ce cas, vous devez contacter immédiatement votre gynécologue.

Indépendamment à la maison, une femme peut essayer de déterminer ce qui lui arrive. Pour ce faire, il suffit d'analyser les pertes après la menstruation, qui ont une odeur désagréable, plus précisément leur caractère. Si mauvaise odeur après la menstruation rappelle:

  • aigre - cela peut signifier que vous avez le muguet, faites attention à la couleur et à la texture: pour la candidose (reproduction pathogène du champignon du genre Candida), couleur opaque laiteuse,
  • l'odeur de poisson peut être un signe de vaginose bactérienne et d'une maladie appelée gardnerellose - maladies d'origine non vénérienne présentes en permanence dans le vagin,
  • pourri, ou l'odeur de pourriture - cela peut être une infection ou un processus inflammatoire.

Quoi qu'il en soit, même si vous avez déterminé la nature de la maladie, vous ne devez en aucun cas vous auto-traiter. La consultation, l'examen par un gynécologue, les tests, y compris un frottis, sont non seulement recommandés, mais obligatoires.

Traitement des troubles

Si vous excluez une cause possible de manque de soins hygiéniques, vous devez absolument consulter un gynécologue pour des tests. Il identifiera les problèmes déjà rencontrés par l'inspection visuelle. Il est très difficile d'identifier la cause de l'odeur désagréable de décharge pendant et après la menstruation. Utiliser uniquement des remèdes populaires dans ce cas n'est pas judicieux. Bon nombre de ces maladies peuvent prendre fin, puis créer une récurrence encore plus importante, contribuant ainsi à l'apparition de conséquences graves et irréparables.

Seul un spécialiste peut résoudre vos problèmes de santé, notamment en vous débarrassant de l'odeur vaginale. Si le besoin s'en fait sentir, le gynécologue fait déjà référence à des consultations avec d'autres médecins.

Pour résoudre cette maladie, il est important de faire plusieurs choses:

  1. Passer un examen externe.
  2. Livraison de frottis, de raclures sur les muqueuses du vagin, de sang, qui seront ensuite envoyés à toutes sortes de tests de laboratoire.
  3. En cours de traitement.
  4. Mise en œuvre des recommandations à des fins prophylactiques.

Quoi qu'il en soit, l'odeur désagréable après la menstruation, ainsi que pendant, ne devrait pas être présente du tout chez la femme. Cela indique la présence de maladies infectieuses ou fongiques, et non des caractéristiques du corps.

Il existe de telles maladies, accompagnées d'une odeur désagréable pendant la menstruation, qui nuisent non seulement à la femme, à son corps et à sa santé, mais également à son partenaire sexuel, et il peut ensuite transmettre l'infection à une autre personne. Par conséquent, il est extrêmement important de consulter un gynécologue à temps pour vous aider à vous débarrasser de la maladie et à éviter des conséquences graves.

Cycle normal

Même pendant ces périodes du cycle menstruel, quand il n'y a pas de menstruation, une femme a des pertes. Leur composant principal est le mucus produit par le col utérin. Ces sécrétions doivent être transparentes et ne pas avoir une odeur forte ou désagréable. L'intensité et le nombre de services dépendent de la phase du cycle menstruel.

Pendant l'allocation mensuelle varient. L'odeur devient plus distincte, apparaît couleur rouge ou brun rougeâtre. Mais les bureaux pendant la menstruation n'ont pas d'arôme désagréable.

Le cycle menstruel de chaque femme étant individuel, certaines règles peuvent durer un peu plus longtemps que la norme et se terminer par des accidents vasculaires cérébraux. Ces accidents vasculaires cérébraux peuvent durer jusqu'à une semaine. Ce n'est pas une pathologie, mais cela peut causer une odeur désagréable.

Pourquoi cela se passe-t-il? Во время месячных в складках влагалища окружающей его области происходит скапливание менструальной крови. Это создает в интимной зоне прекрасную питательную среду для различных микроорганизмов.En conséquence, un déséquilibre de la microflore peut se produire, entraînant l’apparition d’une odeur désagréable dans la zone intime. Ce phénomène n'est observé qu'après la menstruation, puis s'arrête.

Causes de l'odorat

Beaucoup de femmes ne comprennent pas pourquoi après la menstruation un arôme déplaisant apparaît dans la zone intime. Par conséquent, certains d'entre eux ne font pas du tout attention à ce symptôme, et l'autre partie réagit trop émotionnellement à cela. Et seuls ceux qui comprennent pourquoi l'odeur se trouve dans la zone intime sont en mesure d'évaluer correctement leur état et de déterminer quand prendre rendez-vous avec un médecin.

Au cours des écoulements menstruels, des caillots hétérogènes constitués d’un rejet de l’endomètre, de sang et de mucus naturel sortent du vagin. Tout cela ne devrait pas avoir une odeur désagréable. Habituellement, le maximum qui se fait sentir est l’odeur de fer des jours où les branches du mucus sont les plus intenses. Pourquoi, après la menstruation, une odeur désagréable apparaît-elle du vagin? Il y a plusieurs raisons à cela.

Hygiène intime

Très souvent, les femmes ne prêtent pas une attention particulière à l'hygiène de la zone intime pendant la menstruation. Mais pendant cette période, il est nécessaire de laver et de changer le linge et les produits d’hygiène beaucoup plus souvent.

Par conséquent, de nombreux médecins pensent qu'une odeur désagréable dans la zone intime après la menstruation n'apparaît le plus souvent pas par des maladies, mais par le non-respect des règles d'hygiène personnelle. Cela peut entraîner l'apparition d'une odeur désagréable pourrie, qui ne touche généralement pas seulement la femme elle-même, mais également les personnes qui l'entourent.

De plus, souvent pour économiser leur temps ou leur argent, les femmes préfèrent acheter des tampons qui absorbent plus que nécessaire, mais en même temps, elles les changent moins souvent. De telles économies peuvent entraîner l’apparition de diverses maladies de la peau dans la zone intime, puisqu'un environnement humide provoque une multiplication accrue de bactéries pathogènes. Les caillots sanguins qui ont longtemps été dans un environnement chaud et humide commencent à se décomposer, ce qui entraîne l'apparition d'une odeur putride.

Pour éviter l’apparition d’une odeur désagréable après la fin du congé mensuel, vous devez changer rapidement les serviettes et les tampons et rincer régulièrement la zone intime.

Dysbactériose vaginale

En outre, cette maladie peut être appelée dysbiose vaginale ou vaginose bactérienne. C'est un changement brutal dans la microflore du vagin et un déséquilibre dans ce système plutôt fragile. Le nombre de micro-organismes bifido et lacto, responsables du fonctionnement normal de cet organe, est considérablement réduit.

Cela augmente de manière significative le nombre de micro-organismes pathogènes sous condition qui sont constamment présents dans le vagin, tels que Candida, Gardnerella, Entérocoques. Il peut aussi y avoir une augmentation du nombre de soprophytes.

L'apparition après une décharge mensuelle avec une odeur désagréable ou forte n'est pas le seul symptôme de la dysbiose vaginale. De plus, une femme peut remarquer:

  • démangeaisons sévères dans la zone intime,
  • augmentation de la quantité de décharge
  • inconfort pendant les rapports sexuels,
  • inconfort pendant la miction.

Si vous ne commencez pas un traitement avec l'apparition de ces symptômes, la vaginose bactérienne peut provoquer une gardnerellose. La même maladie se caractérise par l'apparition de sécrétions de consistance crémeuse, de couleur grise ou brun pâle, avec une odeur semblable à celle d'un poisson pourri.

Colite non spécifique

La colite est une maladie inflammatoire des muqueuses tapissant l'utérus. Pour une pathologie dite non spécifique, les causes de son apparition sont les staphylocoques, staphylocoques, proteus ou E. coli.

La colite non spécifique a des symptômes prononcés. Les plus remarquables sont les symptômes suivants:

  • inconfort dans la zone intime,
  • les bureaux ayant une odeur désagréable, le plus souvent acide,
  • douleur pendant la miction,
  • douleur pendant les rapports sexuels.

Si la colite non spécifique n'est pas traitée, elle passera au stade chronique, puis se colorera en rouge ou brun.

En outre, si vous ignorez cette maladie entraîne la propagation des agents pathogènes dans le canal cervical. La période de congé mensuel est particulièrement dangereuse lorsque le bouchon muqueux ne protège pas cette zone.

Troubles de l'équilibre hormonal

Toute défaillance de l'équilibre hormonal peut entraîner non seulement l'apparition d'une décharge avec une odeur désagréable immédiatement après la menstruation, mais également d'autres perturbations dans le fonctionnement du corps.

Et non seulement les violations dans les ovaires, mais aussi dans la glande thyroïde et les glandes surrénales entraînent un changement dans la nature de l'écoulement. Ils changent de couleur, deviennent plus foncés et atteignent une teinte brune. Il y a un arôme vif désagréable qui ressemble à l'odeur du poisson. La décharge peut devenir plus mince et le cycle commence à fluctuer.

Les causes de perturbation hormonale peuvent être diverses maladies, le stress, les médicaments hormonaux, une augmentation du stress physique ou psychologique.

Maladies sexuellement transmissibles

Cela inclut les maladies dont les agents pathogènes sont transmis d'un partenaire à un autre lors des rapports sexuels. Selon le pathogène à l'origine de la maladie, la couleur de la décharge varie également.

  • Avec la gonorrhée, les sécrétions ont une consistance épaisse, une teinte jaune pâle et une odeur putride.
  • En cas de candidose ou de muguet, l'écoulement après la menstruation a un arôme aigre, une couleur blanche et une consistance cheesy.
  • La trichomonase entraîne une forte diminution de toutes les sécrétions, elles deviennent maculantes. Dans cette maladie, après les règles, apparaissent des pertes brunâtres ou rose pâle avec une odeur désagréable ressemblant à celle qui est caractéristique de la gonorrhée.

Plus la maladie est forte et négligée, plus les symptômes seront prononcés. Par exemple, si au début la couleur de la décharge est marron clair, elle devient plus sombre et atteint le brun, devenant noire. Aussi avec l'odeur - au fil du temps, il va puer de plus en plus.

Inflammation du vagin

Une autre raison pour laquelle il peut y avoir une odeur désagréable dans la zone intime après la menstruation, sont divers processus inflammatoires dans le vagin. Ils ne peuvent pas nécessairement apparaître de la maladie. Par exemple, des microbes peuvent pénétrer dans le vagin lors d'une visite à la piscine ou au sauna.

Pendant la menstruation, l'immunité diminue légèrement et le sang est un excellent moyen de reproduction intensive de divers micro-organismes. Par conséquent, avant le début de la menstruation, une femme ne ressent aucune gêne dans la zone intime et, après la menstruation, une odeur forte et désagréable apparaît. La couleur de la décharge ne change pas toujours, cela dépend du microorganisme qui a provoqué l'inflammation. Par conséquent, la nuance peut rester incolore et virer au brun.

Traitement des odeurs

Le traitement ne devrait commencer qu'après le test et l'identification des causes, une odeur désagréable dans la zone intime après la fin des menstruations. Par conséquent, le gynécologue prescrit les examens suivants à ses patients qui ne sont pas venus pour recevoir ce problème:

  • analyse générale du sang et de l'urine
  • analyse hormonale
  • raclures
  • test de sensibilité aux antibiotiques,
  • si nécessaire colposcopie.

De plus, il y a toujours une histoire de prise et un examen sur la chaire gynécologique. Sans cela, il sera difficile de déterminer pourquoi une odeur désagréable apparaît après la menstruation. Il est également important que le médecin sache si la couleur du mucus a changé, car sa couleur verte ou brune en dira beaucoup.

Lorsque le gynécologue découvre pourquoi ces décharges sont apparues, il prescrira le traitement approprié. La pharmacologie étant en constante évolution, il existe maintenant un grand nombre de médicaments différents qui permettent de faire face à toutes les maladies pouvant provoquer une odeur désagréable après la menstruation. Le médecin peut également prescrire des probiotiques et des immunomodulateurs en plus des médicaments principaux.

Pour éviter l'apparition après la sortie mensuelle avec une odeur désagréable, vous devez surveiller attentivement leur santé. Tout d’abord, observez l’hygiène intime et soyez protégé lors de contacts sexuels. Si de telles sécrétions apparaissent, il est nécessaire de comprendre pourquoi cela s’est passé et d’empêcher que cela se reproduise.

Pin
Send
Share
Send
Send